À notre sujet

Pourquoi acceptons-nous de longues attentes pour les soins médicaux au Canada ?

Image of empty waiting roomNous savons que les longues attentes causent un stress inutile aux patients et peuvent aggraver leur état. Nous savons aussi qu’elles ont des répercussions importantes sur l’économie.

Or, d’autres pays peuvent offrir l’accès aux soins en temps opportun, sans attente inutile dans certains cas. Ces pays, situés principalement en Europe, affichent un meilleur rendement que le Canada sur le plan de la qualité des soins et du coût total du système.

Les gouvernements canadiens savent qu’il s’agit d’un problème continu.

Les médecins ont créé l’Alliance sur les temps d’attente en 2004. La même année, les gouvernements du Canada se sont engagés à réduire les temps d’attente. Depuis, les médecins de l’Alliance sur les temps d’attente établissent des points de repère et des cibles afin de déterminer les périodes les plus longues acceptables sur le plan médical pendant lesquelles un patient peut attendre avant de recevoir un traitement.

Voir une liste de nos membres et partenaires

Les gouvernements se sont concentrés au début sur seulement cinq domaines de soins électifs (oncologie, cardiologie, arthroplastie, imagerie diagnostique et rétablissement de la vue), mais l’Alliance sur les temps d’attente sait que les patients doivent attendre longtemps dans beaucoup d’autres domaines. Voilà pourquoi nous avons créé des points de repère pour 16 spécialités médicales, ce qui englobe presque 1000 traitements, actes et diagnostics. L’Alliance sur les temps d’attente produit aussi un bulletin annuel sur la façon dont les gouvernements réussissent à respecter leurs propres points de repère.

Il y a d’autre travail à faire pour garantir que les Canadiens recevront en temps opportun les soins qu’ils méritent. Autant les fournisseurs de soins de santé que les gouvernements doivent accepter la responsabilité d’améliorer le système, ce qui commence par connaître notre rendement. L’Alliance sur les temps d’attente vise à refermer l’écart, à amener les médecins à collaborer sur le plan des temps d’attente et à travailler avec les gouvernements pour améliorer la mesure des temps d’attente et les rapports.

Énoncé de mission : L’ATA est préoccupée par l’accès en retard aux soins pour les Canadiens. Nous collaborons avec nos intervenants pour informer, représenter et proposer des solutions afin d’assurer l’accès opportun, approprié et équitable à des soins de santé de grande qualité.