Obstétrique et gynécologie

Points de repère pour les temps d’attente en obstétrique-gynécologie

Intervention Cas d’urgence immédiate* Cas urgent* Cas prévu*
Obstetrics
Consultation en obstétrique Sans objet Sans objet Dans les 4 semaines suivant un test de grossesse positif
Consultation en obstétrique pour femmes enceintes présentant des facteurs de risque de résultats périnataux indésirables Sans objet Sans objet Dans la semaine suivant la référence par un fournisseur de soins de santé primaires
Test chez la mère – Dépistage intégré Sans objet Sans objet À 11-13 semaines
Analyse du sérum maternel Sans objet Sans objet À 15-16 semaines
Analyse du glucose chez la mère Sans objet Sans objet À 28-30 semaines
Échographie visant à déterminer la clarté nucale Sans objet Sans objet À 11-14 semaines de gestation
Échographie pour dépistage complet** Sans objet Sans objet À 16-20 semaines de gestation
Accouchement après terme Sans objet Sans objet Une femme qui a terminé 41 semaines complètes de gestation devrait avoir accès à des interventions de déclenchement du travail dans une semaine
Césarienne Dans les 30 minutes Dans les 2 heures À 39 semaines de gestation
Gynécologie
Saignement utérin anormal ou prolapsus Sans objet Sans objet Dans les 12 semaines
Intervention chirurgicale pour troubles non malins de l’utérus ou des annexes Sans objet Sans objet Une femme qui a essayé une thérapie de conservation sans obtenir de résultat acceptable devrait subir une hystérectomie dans les 12 semaines suivant la décision de pratiquer l’intervention.
Intervention chirurgicale pour un prolapsus Sans objet Sans objet Une femme qui présente un prolapsus avancé de l’utérus et qui a essayé une thérapie de conservation sans obtenir de résultat acceptable devrait subir une hystérectomie et une réparation du périnée dans les 12 à 24 semaines suivant la décision de pratiquer les interventions.
Cancer gynécologique – Consultation : maladie du tractus génital au stade préinvasif Sans objet Sans objet Dans les 4 semaines
Cancer gynécologique – Consultation : maladie invasive Sans objet Sans objet Dans les 2 semaines
Examen : Colposcopie
Lésion malpighienne intraépithéliale de haut grade histologique (HSIL) Sans objet Sans objet Dans les 3 semaines
ASC-H Sans objet Sans objet Dans les 6-8 semaines
Lésion malpighienne intraépitéliale de bas grade histologique (LSIL) Sans objet Sans objet Dans les 6-8 semaines
LSIL persistante Sans objet Sans objet Dans les 6 semaines
AGC (numération granulocytaire absolue) Sans objet Sans objet Dans les 6 semaines
Urogynécologie
Traitement de cancers gynécologiques Immédiat Dans les 2-4 semaines Dans les 12 semaines (tumeurs peu évolutives)
Consultation pour incontinence Sans objet Sans objet Une femme référée par un fournisseur de soins de santé primaires à un gynécologue ou un urogynécologue pour l’évaluation clinique d’une dysfonction du tractus urinaire inférieur ou un prolapsus et des problèmes connexes, y compris l’incontinence, doit être vue dans les 12 semaines.
Intervention chirurgicale pour incontinence Sans objet Sans objet Une femme chez laquelle on a diagnostiqué une incontinence et qui a essayé une thérapie de conservation sans obtenir de résultats acceptables devrait bénéficier d’une correction chirurgicale de l’incontinence à l’effort dans les 12 semaines suivant la décision de pratiquer l’intervention.

* La priorité ou l’urgence relatives se définissent ainsi :

  • Urgence immédiate = danger de mort ou de perte d’un membre ou d’un organe;
  • Urgence = situation instable susceptible de se détériorer rapidement et d’entraîner une admission pour urgence immédiate;
  • Prévu = situation où le problème cause une douleur, une dysfonction ou une incapacité minimes (aussi appelé cas de «routine» ou «électif»).

Échographie future pour femmes qui présentent des facteurs de risque de résultats périnataux indésirables au besoin.

 

Nota : À moins d’indication contraire, le calcul du temps correspond au nombre de jours civils écoulés entre la décision de faire voir un spécialiste et l’administration du traitement.

Éléments connexes

Déclaration de la SOGC sur les temps d’attente en obstétrique-gynécologie (2008)

Site web de la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada