Radiologie

Points de repère sur les temps d’attente en radiologie (imagerie diagnostique)

Indication Attente maximale
Priorité 1
(Urgence immédiate)
Priorité 2 (Urgence) Priorité 3
(Semi-urgence)
Priorité 4
(Non-urgence)
Date d’intervention prévue
Imagerie par résonance magnétique (IRM) et tomodensitométrie (TDM) Le jour même–maximum 24 heures1 7 jours 30 jours 60 jours Il est recommandé de suivre le rendement en fonction des dates spécifiées, car un mauvais rendement dans les catégories P1 à P4 peut altérer le rendement de la présente catégorie, ce qui susciterait de vives inquiétudes pour les soins aux patients pour lesquels des strategies doivent être élaborées.
Délai maximum prescrit pour la production du rapport en radiologie La production immédiate du rapport est requise, et un maximum d’une heure est permis pour finaliser le rapport. De plus, la communication verbale directe ou écrite immédiate est considérée comme une norme

de pratique.

12 heures3 4 jours 4 jours S.O.

1 En cas d’urgence immédiatediate ou d’affection qui mettent la vie en danger, certains patients ont besoin de l’imagerie à l’intérieur d’une période de moins d’une heure et ces décisions se fondent sur le jugement de l’équipe clinique.

2Il existe tout un spectre d’« urgences » dans la présente catégorie. La plupart du temps, l’examen doit être effectué le plus tôt possible après que la demande a été reçue. Cependant, dans certains cas (tout dépendant des besoins médicaux déterminés par le jugement de l’équipe clinique), bien que le besoin soit urgent, un temps d’attente maximum de sept jours peut être médicalement acceptable.

3 Selon la situation clinique et en fonction des besoins médicaux, la communication verbale directe ou écrite immédiate peut être nécessaire pour accélérer les soins au patient dans cette catégorie.

 

Définitions

Priorité 1 (P1) Urgence immédiate : un examen est nécessaire pour diagnostiquer ou traiter une maladie ou une blessure qui représente un danger immédiat pour la vie ou un membre.

Priorité 2 (P2) Urgence : un examen est nécessaire pour diagnostiquer ou traiter une maladie ou une blessure, ou encore pour modifier le plan de traitement qui ne représente pas un danger immédiat pour la vie ou un membre. Selon les données cliniques fournies, on ne prévoit aucune conséquence négative pour le patient si le traitement est remis à plus tard, à condition que l’examen soit effectué à l’intérieur des délais prescrits.

Priorité 3 (P3) Semi-urgence : un examen est nécessaire pour diagnostiquer ou traiter une maladie ou une blessure ou encore pour modifier un plan de traitement, lorsque les données cliniques fournies exigent que l’examen soit effectué plus tôt que selon le point de repère P4.

Non-urgence : un examen est nécessaire pour diagnostiquer ou traiter une maladie ou une blessure, lorsque selon les données cliniques fournies, on ne prévoit aucune conséquence médicale négative à long terme pour le patient si le traitement est remis à plus tard, à condition que l’examen soit effectué à l’intérieur des délais prescrits.

Date d’intervention prévue : Date de rendez-vous pour une IRM ou une TDM demandée par le médecin traitant pour le suivi d’une maladie.

 

Nota : À moins d’indication contraire, le calcul du temps correspond au nombre de jours civils écoulés entre la décision de faire voir un spécialiste et l’administration du traitement.

Éléments connexes

Rapport de l’Association canadienne des radiologistes « Cibles concernant les tempsd ‘attente maximum pour  l’imagerie médicale (IRM et TDM) » (2013)

Site web de l’Association canadienne des radiologistes