Pour les patients

Dans un monde idéal, aucun Canadien ne devrait attendre pour recevoir des soins de santé. En fait, dans beaucoup de pays d’Europe, les patients n’ont pas à attendre pour recevoir des soins de santé de grande qualité financés par le secteur public. Comme médecins, les membres et les partenaires de l’Alliance sur les temps d’attente voient eux-mêmes les effets des longues attentes sur les patients. Lorsque les attentes sont longues, l’état des patients peut s’aggraver et ceux‑ci risquent davantage des complications qui pourraient entraîner un traitement et un suivi plus effractifs. Sans oublier le stress que les attentes longues ou incertaines imposent aux patients et aux membres de leur famille. Dans l’Accord sur la santé de 2004, les gouvernements canadiens sont engagés envers un plan décennal de réduction des temps d’attente dans cinq domaines prioritaires :

Dix ans plus tard et après des dépenses énormes, il n’y a toujours pas de progrès soutenu vers la réduction de ces attentes. En abordant séparément les problèmes liés aux temps d’attente, on n’a pas accordé suffisamment d’attention au système de santé dans son ensemble ou au cheminement du patient dans celui‑ci. C’est pourquoi l’Alliance sur les temps d’attente continue de préconiser une amélioration de l’accès pour tous les Canadiens. En outre, comme les patients connaissent de longues périodes d’attente dans plus de cinq domaines, l’Alliance sur les temps d’attente a créé des points de repère sur les temps d’attente pour 12 autres domaines de spécialité, notamment les suivants :

 

L’Alliance sur les temps d’attente, en publiant ses bulletinss annuels, cherche aussi à éclairer les politiques et à obliger les gouvernements à rendre compte des engagements qu’ils ont pris. L’Alliance sur les temps d’attente offre en outre d’aider les gouvernements à mettre en œuvre d’autres points de repère afin d’améliorer l’accès à un plus vaste éventail de traitements, d’interventions et de diagnostics.

Image of patients in waiting room

On dirait que la plupart des fonctionnaires n’ont absolument aucune idée de ce que c’est que de faire face à une attente indéfinie.

– Beverley, Nouvelle-Écosse

Les patients ont eux aussi un rôle important à jouer. L’Alliance sur les temps d’attente croit que tout le monde doit collaborer afin de faire en sorte que nous avons un système de santé amélioré — les gouvernements, les fournisseurs de soins et les patients. La porte-parole des patients de l’Alliance sur les temps d’attente donnent le point de vue formel des patients quant aux efforts que nous déployons.

Que faire si vous faites face à une entente longue ou incertaine pour un traitement ?

Informez-vous. Il faut connaître les temps d’attente dans votre province ou territoire [Link 5.g. Les temps d’attente P T]. Jetez un coup d’œil sur les points de repère [link 3. Points de repère de l’ATA] de l’Alliance sur les temps d’attente, déterminez ce qui constitue une attente acceptable pour votre traitement et agissez ensuite. Ensemble, nous pouvons dire à nos gouvernements qu’ils peuvent faire mieux.

N’oubliez pas de féliciter vos représentants élus et les fournisseurs de soins de santé lorsque vous avez obtenu accès aux soins en temps opportun !